J'adore regarder danser les gens...

...au bar du LOUXOR*
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 << Sweet Morning

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
May Peterson
BOUGE LA TETE ASSIS SUR SON FAUTEUIL*
avatar

Nombre de messages : 19
Copyright : Sulky -- Bazzart
In love with : Hu ?!
Citation : Il y a pire que de perdre son chemin, c'est perdre sa raison d'avancer.
Date d'inscription : 06/11/2007

Louxor
Song du moment:
Level of Dance:
75/100  (75/100)
Relations:

MessageSujet: << Sweet Morning   Sam 10 Nov - 15:46

    - Gné ?

    Ainsi commençait la journée pour May. Un gémissement, un coup de poing sur le réveil, et l'agression d'un chien sautant comme un malade sur son lit. Après l'avoir viré à coup de pieds tout en hurlant, elle se leva enfin et se dirigea d'un pas trainant vers la salle de bain, où elle prit une longue douche... Elle s'enfila un peignoir, alla d'un pas plus assuré vers sa cuisine où elle mit la cafetière en marche, tout en lisant le journal du jour déposé devant sa porte par le facteur. Elle finit son café, plia le journal qu'elle abandonna sur la table, et partit s'habiller, ce qui était une tâche assez longue pour une femme normale. En effet, May mettait au moins 20 minutes à choisir ses vêtements, et 10 autres minutes pour les changer quand l'ensemble ne lui plaisait pas. Elle ouvrit donc son armoire, se planta devant et observa pendant une bonne minute ses habits. A la vue de ceux-ci, elle se mordit la lèvre inferieure en pensant à tout ce que ça lui avait coûté... Mais bon ! Elle n'allait pas se sentir coupable d'être accro au shopping ! Si ?

    Elle finit donc de s'habiller, et chercha la laisse de son colosse de canidé. Allez savoir pourquoi, après avoir ^décidé d'emménager à Dubaï, elle s'était dit que pour paraître encore plus adulte, elle DEVAIT s'acheter un chien, ce qu'elle avait fait. Mais pourquoi avoir acheté un labrador ? Hein ?! Au début, elle le trouvait chou... Mais au bout de quelques mois, elle le trouvait beaucoup moins chou, surtout quand il commença à ne plus rentrer dans le lit pour chien qu'elle lui avait acheté. Malgrès tout, elle l'adorait ce chien, et elle le prommenait tous les matins. Enfin... C'était plutôt le chien qui promenait May...


    [...]

    -ESPECE DE MONSTRE ! ARRETE TOI MAINTENANT !

    May avait beau courrir tout en tirant sur la laisse pour rester en vie, le chien continuait de tirer comme un malade dessus, la langue pendant de sa geule. Au bout d'un moment, elle eut envie de l'étriper, mais son chien s'arrêta par miracle de tirer. Enfin, la petite ballade dans le parc allait s'annoncer calme et reposante. Enfin... si le chien le voulait bien. En prime, le vent commençait à se lever, et il se fit de plus en plus violent. Elle tenait la laisse de toutes ses forces, et en voulant sortir quelque chose de son sac, plein de feuilles qui appartenaient à May s'envolèrent dans les airs. Elle se mit alors à courrir de partout, en poussant des cris lorsque les gens menaçaient de marcher dessus, tout en tenant son chien... Elle s'acharnait à ramasser les feuilles en les plaquant contre sa poitrine. Elle les froissait, elle le savait, mais elle voulait absolument les ramasser, car il s'agissait de dossiers qu'elle devait remettre à l'hôpital...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samuel Parker
APPREND LA DANSE DES CANARDS*
avatar

Nombre de messages : 93
Citation : La pire souffrance est dans la solitude qui l'accompagne.
Date d'inscription : 06/11/2007

Louxor
Song du moment:
Level of Dance:
90/100  (90/100)
Relations:

MessageSujet: Re: << Sweet Morning   Sam 10 Nov - 15:53

Quelle nuit ! Samy avait bossé, et oui, cette semaine il était de nuit. Il s’habituait doucement à ce boulot, il l’aimait, peut-être était-il vraiment fait pour cela. Au moins, il se sentait utile, et lorsqu’il rentrait chez lui, il était content de ce qu’il avait fait même si il était fatigué car il avait quand même un peu de mal à ce faire au rythme de travail. Il lui faudrait encore quelques semaines pour être parfaitement habitué. Les infirmières passaient leur temps à venir derrière lui, à lui poser toutes sortes de questions, autant professionnelles que personnelles. Parfois cela devenait même pénible. Les vieilles femmes qui venaient aux urgences, services où il travaillaient, lui demandaient toutes sortes de choses et il se demandait où elles allaient bien les chercher. Bref, au moins c’était un boulot dans lequel on pouvait voir toutes sortes de gens.

Il était rentré chez lui tout de suite après le boulot, à 7heures du matin, mais il n’avait réussit à dormir qu’une heure environ. Il se leva et prit une bonne douche bien fraîche. Ensuite, il décida d’aller courir un peu, cela ne pourrait lui faire que du bien, ça le défoulerait un peu. Il enfila un jogging noir et un t-shirt moulant blanc qui mettait en valeur sa belle musculature. Il sortit de chez lui pour aller courir. Très vite, il arriva au parc. Depuis qu’il était arrivé dans cette ville il était venu souvent dans cet endroit, c’était magnifique, il y avait une agréable odeur de nature et le paysage était très beau à voir. Pour faire du sport c’était le cadre idéal.

Il entendit des cris et vit des feuilles voler. Il eu le réflexe de se baisser pour en ramasser quelques unes pour aider la propriétaire à les récupérer, puis il se releva pour les tendre à la personne concerné.


« Tenez.. »

Puis il ne pu continuer sa phrase, restant immobile en voyant May. Non, il ne rêvait pas, c’était bien elle. Il était vraiment étonné de la voir là. Elle était, à une époque, sa meilleure amie, ils sont même sortis ensemble et finalement, ils se sont perdus de vue. Il n’arrivait pas à croire qu’elle était là, face à lui. Toujours aussi belle..

« Tes feuilles.. »

Bafouilla-t-il.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
May Peterson
BOUGE LA TETE ASSIS SUR SON FAUTEUIL*
avatar

Nombre de messages : 19
Copyright : Sulky -- Bazzart
In love with : Hu ?!
Citation : Il y a pire que de perdre son chemin, c'est perdre sa raison d'avancer.
Date d'inscription : 06/11/2007

Louxor
Song du moment:
Level of Dance:
75/100  (75/100)
Relations:

MessageSujet: Re: << Sweet Morning   Sam 10 Nov - 16:23

    May était à des années lumières de s'imaginer que Sam, SON Sam, était ici même en cet instant précis et qu'il faisait son petit jogging pendant qu'elle promenait son chien. Pendant qu'elle ramassait ses feuilles, elle entendit vaguement quelqu'un l'aider à les ramasser, et au "Tenez..." elle ne capta pas tout de suite qu'il s'agissait de Sam. Cette voix lui disait quelque chose, et elle n'arrivait pas à savoir qui c'était, toujours en position accroupie, elle leva la tête vers lui, et manqua de faire tomber toutes ses feuilles.

    Sam ?

    Elle resta un instant à la regarder, n'arrivant pas à croire que c'était lui, et qu'il se tenait droit devant elle. Elle serra un peu plus ses feuilles contre elle, comme si elle avait peur que son coeur ne sorte de sa poitrine tellement il battait fort. Elle réalisa alors que cela faisait déjà un bon bout de temps qu'il lui tendait un petit paquet de feuilles, et elle le lui prit alors des mains ne sachant pas quoi dire, le fixant encore et encore.
    Toutes ses idées se bousculaient dans sa tête. Que faisait il ici ? Pourquoi et comment il était arrivé là ? Avait il pris le même avion qu'elle ? Etait il au courant que May était ici ?
    Elle ouvrit la bouche pour prononcer un mot, ou pour crier quelque chose, mais rien ne sortit. Le vent ne s'était pas vraiment calmé, et elle fut obligée de mettre une mèche rebelle derrière ses oreilles pour pouvoir voir Sam.

    Sans un mot, elle s'avanca vers lui d'un pas hésitant, et tout en tenant ses feuilles dans une main, elle le serra dans ses bras. Elle devait sûrement l'ettoufer, mais peut importe, il était bel et bien là. Confuse, elle finit par se retirer et lui et bafouiller à son tour:


    Qu'est ce que tu fais là ? Je ne pensait pas te revoir un jour...Tu...

    "Tu" quoi ? "Tu m'as manqué" ? "Tu vas bien" ? Elle n'en savait rien. Elle était carrément sous le choc, et ne savait pas quoi faire à part lui poser des tas de questions sur ce qu'il était devenu maintenant, si il avait réussi sa vie, si il était heureux bref... Elle n'arrivait pas à savoir si elle était heureuse de le revoir ou si au contraire, elle avait peur. En fait, c'était un peu des deux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samuel Parker
APPREND LA DANSE DES CANARDS*
avatar

Nombre de messages : 93
Citation : La pire souffrance est dans la solitude qui l'accompagne.
Date d'inscription : 06/11/2007

Louxor
Song du moment:
Level of Dance:
90/100  (90/100)
Relations:

MessageSujet: Re: << Sweet Morning   Sam 10 Nov - 16:47

Samy était tout aussi perdu qu’elle, il ne s’attendait pas du tout à la voir ici. Ca faisait si longtemps qu’ils ne s’étaient pas donné de nouvelles. Ils avaient fait leur vie, chacun de leur coté sans se soucier de l’autre. Même si Sam avait régulièrement des petites pensées pour May. Il se demandait parfois comme serait sa vie si ils étaient resté ensemble tout les deux, s’ils ne s’étaient pas perdu de vue. Mais cela ne sert à rien de remuer le passé. Il ne faut penser qu’au présent. Il sourit lorsqu’elle s’approcha pour le prendre dans ses bras. Le jeune homme la serra tendrement contre lui, comme au bon vieux temps. Elle avait toujours les même parfum exotique dont il se rappelait parfaitement l’odeur. Elle lui demanda ce qu’il faisait là en ajoutant qu’elle ne pensait pas le revoir un jour. A vrai dire lui non plus ne pensait pas la revoir un jour, comme quoi parfois la vie réserve de belles surprises.

« J’avais besoin de quitter New York.. et on m’a proposé du boulot ici alors je suis venu.. et toi ?»

Ca lui faisait vraiment bizarre de lui parler comme ça alors que ça faisait si longtemps qu’ils ne s’étaient pas vu tout les deux. Quel hasard qu’ils se retrouvent dans la même ville plusieurs années après. En tout cas, elle était toujours aussi belle, elle n’avait pas beaucoup grandit, mais son visage s’était amincis, elle était moins bouboule qu’autre fois, il se rappel encore de ses belles petites joues qu’il adorait embrasser. Elle était toujours aussi féminine. May.. le voilà en face de May, il n’arrivait toujours pas à y croire. C’était vraiment merveilleux de la revoir, comme un rêve qui se réalise enfin après quelques années. Cela ne ressemblait pas à une réunion d’anciens élèves, mais à des retrouvailles attendues inconsciemment par chacun d’eux.

« Je suis content de te revoir.. »

Lui avoua-t-il ensuite, en la regardant à nouveau de haut en bas.

« Tu es magnifique »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
May Peterson
BOUGE LA TETE ASSIS SUR SON FAUTEUIL*
avatar

Nombre de messages : 19
Copyright : Sulky -- Bazzart
In love with : Hu ?!
Citation : Il y a pire que de perdre son chemin, c'est perdre sa raison d'avancer.
Date d'inscription : 06/11/2007

Louxor
Song du moment:
Level of Dance:
75/100  (75/100)
Relations:

MessageSujet: Re: << Sweet Morning   Sam 10 Nov - 17:02

    Quand Sam la serra dans ses bras à son tour, elle ferma un instant les yeux. Pour la première fois depuis qu'elle était arrivée à Dubaï, elle se sentait vraiment bien, comme si toutes ses inquiétudes s'étaient évaporées comme par magie. Quand il lui avoua qu'il était venu ici car il voulait quitter New-York et qu'on lui avait proposé du boulot, elle lui fit les gros yeux. Il avait alors bien réussi sa vie d'après ce qu'elle avait compris. Quand il lui demanda ce qu'elle, faisait ici, elle haussa légèrement les épaules avant de lui répondre:

    -Eh bien... Malgrès le mauvais départ que j'avais pris, j'ai fini mes études en médecine, et je travaille au...

    Elle regarda son paquet de feuilles, où le nom de l'hôpital où elle travaillait était inscrit avec le numéro de télépone

    -...Tikehau Hospital !

    Elle lui adressa un sourire, même si il était assez léger. Elle ne se remettait toujours pas de sa rencontre avec lui. Elle prit le temps de l'observer plus attentivement, et remarqua que contrairement à elle, il avait bien grandi. Elle lui arrivait maintenant aux épaules, et elle devait légèrement relever la tête pour pouvoir le regarder droit dans les yeux. Il n'avait pas vraiment maigri, mais on pouvait constaté qu'il avait l'air plus musclé qu'a l'époque où ils étaient tous deux au lycée. Il avait changé, mais elle arrivait à le reconnaitre, ce qui était le plus important à ses yeux. Il avait aussi l'air de s'être assagi, tout comme May.

    - Moi aussi je suis contente de te revoir. Tu m'a manqué tout ce temps.

    Ouf ! C'était dit ! C'était pas bien compliqué de dire ça non ? May n'était pas vraiment du genre à clamer ses sentiments haut et fort au monde entier, et elle n'aimait pas trop dire aux gens qu'ils lui avaient manqué etc...Mais là, c'était différent, elle ne savait pas trop pourquoi. Il lui dit qu'elle était magnifique, ce qui eut pour conséquence de la faire rosir. Elle esquissa un sourire, avant de lui répondre:

    -Je dois avouer que tu n'es pas mal non plus Samuel Parker !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samuel Parker
APPREND LA DANSE DES CANARDS*
avatar

Nombre de messages : 93
Citation : La pire souffrance est dans la solitude qui l'accompagne.
Date d'inscription : 06/11/2007

Louxor
Song du moment:
Level of Dance:
90/100  (90/100)
Relations:

MessageSujet: Re: << Sweet Morning   Sam 10 Nov - 17:29

Lorsque May lui dit où elle travaillait un sourire se dessina à nouveau sur le visage de Samuel, comme quoi il avait raison, la vie réserve vraiment de belles et incroyables surprises. Ils travaillaient au même endroits, était médecins tout les deux et ils ne s’étaient pourtant jamais croisé à l’hôpital. Ils n’étaient sûrement pas dans le même service, sinon, il l’aurait certainement vu ou du moins croisé.

« T’es sérieuse ? Je bosse aussi là-bas, je suis médecin aux urgences ! »

Lui dit-il content de savoir qu’ils bossaient au même endroit. Les coïncidences sont parfois étonnantes. Alors comme ça il lui avait manqué ? Il était heureux de l’entendre le dire.

« Tu m’as manqué aussi ! »

Avoua-t-il. Non mais c’est lui qui avait dit ça ? Lui ? Samuel Parker ? Il n’y a pas d’erreur ? le jeune homme a beaucoup du mal à montrer ses sentiments d’habitude, il est, depuis la mort de ses parents, plutôt du genre à tout garder pour lui, à se convaincre qu’il ne doit rien ressentir pour personne. Il se dit qu’il n’a pas le droit d’aimer car il ne veut pas souffrir. C’est certainement idiot, mais c’est comme ça, c’est dans sa tête. Peut-être devrait-il voir un psy, ça lui ferait le plus grand bien, mais faudrait-il qu’il ai envie de parler à quelqu’un de ses problèmes. Même au lycée il ne se plaignait jamais il faisait toujours comme si tout allait bien même lorsque ce n’était pas le cas. Il n’allait pas changer aujourd’hui.

Lorsque May lui dit qu’elle devait avouer qu’il était pas mal non plus Samuel sourit à nouveau. Ca fait toujours plaisir quand on nous fait des compliments.


« Merci, c’est gentil ! »

Il faisait beaucoup plus de sport qu’au lycée et avait arrêté de se goinfrer de chocolat alors c’était normal qu’il possède de plus beaux muscles qu’à l’époque. Il avait aussi prit quelques centimètres même si au lycée il était déjà assez grand.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
May Peterson
BOUGE LA TETE ASSIS SUR SON FAUTEUIL*
avatar

Nombre de messages : 19
Copyright : Sulky -- Bazzart
In love with : Hu ?!
Citation : Il y a pire que de perdre son chemin, c'est perdre sa raison d'avancer.
Date d'inscription : 06/11/2007

Louxor
Song du moment:
Level of Dance:
75/100  (75/100)
Relations:

MessageSujet: Re: << Sweet Morning   Sam 10 Nov - 19:24

    Quand il lui dit que lui aussi travaillait là, ce fut un nouveau choc pour la jeune femme. Elle devrait le cotoyer tous les jours ? Ce n'était pas qu'elle ne l'aimait pas, en fait, c'était plutôt le contraire. Mais le voir tous les jours alors que pendant des années ils ne s'étaient plus vu, ça serait plutôt...bizare. Quant au fait qu'ils ne s'étaient pas croisés, c'était sûrement car May n'avait pas encore commencé à travailler là bas. En fait, elle devait commencer le soir même et faire connaissance avec ses collègues médecins. En cet instant précis elle s'estima heureuse d'avoir croisé Sam maintenant, car si jamais elle l'avait revu pour la première fois devant tous ses futurs collègues, elle se serait sentie très, très mal.

    -Bon sang ! Je dois commencer à bosser ce soir, étant donnée que je suis arrivée il y a peu de temps...

    Ils allaient donc bosser ensemble et se croiser dans les couloirs tous les jours... Et bien ! Ses journées n'allaient pas être de tout repos, c'était certain. Déjà elle devrait bosser dûr, si en plus elle croisait constemment Sam...
    Elle fut sortie de ses pensées quand il lui dit qu'elle aussi lui avait manqué. Un sourire se forma sur le visage de May, ravie qu'il lui ait dit ça, bien qu'elle se doutait que ça avait dû lui coûter un effort considérable étant donné qu'il n'était pas vraiment un sentimental. Elle comprit alors qu'il avait réellement changé, et qu'il n'était plus vraiment le même qu'au lycée, ce qui la rendit un peu triste sur le coup. Elle l'avait toujours connu comme son meilleur ami, un peu moins musclé, adorant le chocolat. Et maintenant, elle se retrouvait devant un médecin, plus musclé et plus mûr. Soudain, elle prit peur. Etait il marié ? Elle déglutit avec difficulté, et quand elle vit qu'il n'avait pas d'alliance, elle fut soulagée. Peut être avait il une petite amie ?

    Il fallait l'avouer, elle ne l'avait pas vu pendant des années, et elle ne savait pas ce qui s'était passé depuis tout ce temps. Peut être allaient ils tout rattraper ? Elle n'en savait strictement rien.


    - Alors, tout va bien pour toi ? Tu as un boulot, une maison, une petite amie ?

    Elle ne lui demanda pas d'un air curieux, mais plutôt amusé et malicieux, essayant d'imaginer Sam avec une femme et des enfants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samuel Parker
APPREND LA DANSE DES CANARDS*
avatar

Nombre de messages : 93
Citation : La pire souffrance est dans la solitude qui l'accompagne.
Date d'inscription : 06/11/2007

Louxor
Song du moment:
Level of Dance:
90/100  (90/100)
Relations:

MessageSujet: Re: << Sweet Morning   Sam 10 Nov - 19:47

« Alors on se verra, je suis de nuit alors je commence à 19 heures ! »

C’est vrai que ça leur ferait bizarre à tout les deux de passer leurs journées à se croiser à l’hôpital alors que cela faisait des années qu’ils ne s’étaient pas vus. Mais bon, à une époque, ils passaient tout leurs temps ensemble, alors ça ne serait pas si dur de recommencer aujourd’hui, même si tout les deux avaient du changer. Samy avait vécu certaines épreuves dans sa vie, certaines beaucoup plus dures que d’autres, et ça devait être pareil pour May. Ils allaient devoir réapprendre à se connaître.

« Oui ça va, comme tu le dis, j’ai un boulot, j’ai une maison dans un coin sympa, quant à la petite amie, non merci, la vie à deux ce n’est pas fait pour moi, je suis un éternel célibataire ! »

Lui qui au lycée n’était jamais célibataire plus d’une semaine, c’est sur que de l’entendre dire cela, May allait être vraiment étonné. Comme quoi, tout le monde change. Lui, il n’avait pas envie d’aimer quelqu’un, il préférait être seul. Ce qui lui faisait peur en fait, c’était d’aimer quelqu’un, et qu’il arrive quelque chose à cette personne. C’était psychologique. Et se voir avec des enfants c’était vraiment pas son truc. Il aime les enfants bien sur, mais lorsqu’ils sont aux autres.

« Et toi alors ? tu en es où sur le plan sentimental ? »

Avec son charme, même au lycée, May n’était pas souvent célibataire non plus, il se rappel bien, tous les garçons lui courait après, elle était la préférée de l’équipe de football du bahut. Ils la sifflaient lorsqu’elle passait devant eux. C’était drôle à voir. Surtout qu’elle jouait la rebelle à l’époque.

"Tu as autant de succés qu'à l'epoque?"

Lui demanda-t-il le sourire aux lèvres. Laissant ainsi apparaître ses belles dents blanches et parfaitement alignées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
May Peterson
BOUGE LA TETE ASSIS SUR SON FAUTEUIL*
avatar

Nombre de messages : 19
Copyright : Sulky -- Bazzart
In love with : Hu ?!
Citation : Il y a pire que de perdre son chemin, c'est perdre sa raison d'avancer.
Date d'inscription : 06/11/2007

Louxor
Song du moment:
Level of Dance:
75/100  (75/100)
Relations:

MessageSujet: Re: << Sweet Morning   Dim 11 Nov - 18:19

    Au secours ! Ils devaient se revoir ! Au boulot en plus ! Non mais comment ça se faisait ça qu’ils faisaient le même métier, et au même endroit ?! May ne l’avait plus pendant des années, et maintenant elle allait se retrouver à le voir tous les jours. En plus demain elle commençait à peine alors qu Sam lui avait un peu plus d’expérience qu’elle. Il allait bien se foutre d’elle, elle en était certaine la pauvre.

    -Génial ! Je connais déjà quelqu’un au moins… Comme quoi, le monde est petit…

    Elle ne fut pas vraiment étonnée quand il lui dit qu’il avait bien un maison, un boulot etc… Mais quand il lui dit qu’il était un éternel célibataire, May ne savait pas si il se foutait d’elle ou si il était sérieux. Elle le regarda quelques secondes, essayant de décripter l’expression du visage de Sam, et elle comprit qu’il ne rigolait pas. Ben ça alors… Au lycée, il avait des tas de petites copines, une par semaine au minimum. Et le nombre de fille à ses pieds était assez important. Ce qu’elle ne savait pas, c’était que Sam avait peur d’aimer quelqu’un. Elle n’avait aucune idée de ce qui était arrivé à ses parents. Heureusement, elle ne lui avait pas demandé comment ils allaient, car elle aurait fait une sacré bourde…

    -Toi, Samuel Parker, éternel célibataire, je le crois pas…

    Où elle en était, elle sur le plan sentimental ? Pas bien loin en fait. Elle avait arrêté de sauter sur tout ce qui bougeait, et avait préféré attendre patiemment que quelqu’un pointe le bout de son nez et lui fasse des avances. De nombreuses fois elle avait eu des aventures d’un soir, mais ce n’était jamais plus loin, ce qui en fait convenait à la jeune femme qui n’avait jamais vraiment aimé personne à part peut être… enfin, tout ça pour dire qu’elle était…

    -Seule, seule et re-seule !

    Elle eut un rire quand il lui demanda si elle avait autant de succès qu’avant. En fait, elle ne savait pas trop… Les « adultes » ne se manifestaient pas vraiment comme les ados lycéens, donc elle ne savait pas vraiment si elle plaisait encore à quelqu’un. Elle n’avait pas cherché à savoir depuis qu’elle était arrivée ici, et elle se consacrait plus à son boulot.

    -Si j’ai autant de succès qu’avant ? Je ne pense pas vraiment en fait…. J’ai…changé !

    Et c’était bien vrai. May s’était vraiment assagie, et son comportement vis à vis des garçons n’était plus le même. Quand elle vit le sourire que Sam fit apparaître sur son visage, elle ne put s’empêcher de lui sourire en retour…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samuel Parker
APPREND LA DANSE DES CANARDS*
avatar

Nombre de messages : 93
Citation : La pire souffrance est dans la solitude qui l'accompagne.
Date d'inscription : 06/11/2007

Louxor
Song du moment:
Level of Dance:
90/100  (90/100)
Relations:

MessageSujet: Re: << Sweet Morning   Dim 11 Nov - 18:53

Il connaissait déjà l’hôpital, les infirmières et la plupart des médecins car il avait déjà eu l’honneur d’assister à une très ennuyante réunion. Mais il n’allait pas se moquer de May parce qu’elle allait débarquer comme ça dans un endroit nouveau. Ce n’était pas son genre et il n’en voyait pas l’intérêt. Lui aussi avait été un peu perdu à son arrivé car il débarquait dans une nouvelle ville et commençait un nouveau job, tant de changement perturbe un peu c’est tout à fait normal. Et oui, le monde est petit, il est bien d’accord avec elle sur ce point là. Jamais il n’aurait imaginé revoir May alors se retrouver ici avec elle, faire le même boulot et en plus bosser dans le même hôpital dans la même ville c’était ce qu’on appel une troublante coïncidence. Ils avaient certainement beaucoup changés autant l’un que l’autre, mais ils pourraient bien réapprendre à se connaître. Ils devaient quand même bien avoir des points communs comme autrefois.

« Et pourtant c’est la stricte vérité, je n’ai personne dans ma vie et je suis bien comme ça »

Bien sûr il ne s’attardait pas sur les raisons de son célibat, ce n’était pas très important, du moins, il n’avait pas envie d’en parler. Il était content de revoir la jeune femme alors il n’avait pas envie de gâcher ce moment en parlant de sa triste vie. Seule ? Elle ? étonnant, vraiment étonnant. Certes, c’est vrai que les adultes sont moins démonstratifs que les ados sur le point sentimental, mais de là à ce que May soit célibataire, c’était vraiment incroyable. Il l’imaginait déjà avec un mari avocat ou on ne sait quoi, et avec un ou deux gamin qui seraient le portrait craché de May. Comme quoi il peut parfois se tromper, comme tout le monde. Il pensait pas qu’elle puisse elle aussi être célibataire aujourd’hui. Elle était attirante et paraissait toujours aussi sympathique qu’à l’époque alors les mecs sont vraiment aveugles.

« Les hommes sont vraiment aveugles ! »

Il lui fit un adorable petit clin d’œil comme il le faisait souvent lorsque leurs regards se croisaient durant les cours quand ils étaient encore au lycée.

« On a tout les deux changés, on a grandit, c’est la vie »

May avait toujours le même sourire, un véritable rayon de soleil cette demoiselle lorsqu’elle souriait et qu’on pouvait voir ses belles dents blanches. Elle avait encore plus de charme qu’auparavant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
May Peterson
BOUGE LA TETE ASSIS SUR SON FAUTEUIL*
avatar

Nombre de messages : 19
Copyright : Sulky -- Bazzart
In love with : Hu ?!
Citation : Il y a pire que de perdre son chemin, c'est perdre sa raison d'avancer.
Date d'inscription : 06/11/2007

Louxor
Song du moment:
Level of Dance:
75/100  (75/100)
Relations:

MessageSujet: Re: << Sweet Morning   Lun 12 Nov - 19:37

    May était en fait tétanisée. Jamais encore elle n'avait bossé dans un hôpital, car elle avait préféré faire de longues études pour être plus sûre d'elle. Certes, elle savait toutes les bases éssentielles du métier, mais elle ne s'était jamais retrouvé devant un patient. Déjà, rien qu'en pensant au fait que le soir même elle allait bosser pour la première fois elle était apeurée. Mais le fait de savoir que Sam serait là dans les parages lui faisait encore plus peur, sans qu'elle ne sache vraiment pourquoi. Elle ne s'attarda pas plus longtemps dans ses pensées et ne dit rien sur ses appréhensions concernant le travail qu'elle allait devoir accomplir le soir même.

    Quand il lui dit que c'était la stricte vérité, elle lui fit un léger sourire qui voulait dire "Eh bien coco, on est tous les deux dans le même cas..." En fait, ils étaient tous deux devenus médecins, ils habitaient dans la même ville, étaient tous les deux seuls bref, leur présent était carrément (ou presque) le même.


    -Alors si tout va bien, je suis contente pour toi.

    Bon d'accord, elle n'était pas ravie qu'il préfère rester seul. Elle était d'ailleurs persuadée qu'il allait se rendre compte que la femme qu'il aimait n'était pas très loin de lui, et à ce moment là, elle lui sortirait la bonne vieille phrase: "J'te l'avais bien dit !"

    "Les hommes sont vraiment aveugles !" A sa phrase, May éclata de rire. Il était toujours adorable et gentil avec elle, ça ça n'avait pas changé du tout. Elle haussa les épaules d'un air amusé avant de lui répondre:


    -Faut croire que c'est ça... J'ai envie de me poser cette fois. Marre des aventures d'une nuit, et pour le moment, personne n'a vraiment eu envie d'avoir une relation...poussée avec moi !

    En disant cela, il n'y avait pas une seule once de tristesse dans sa voix. Elle n'allait pas se lamenter sur sa vie sentimentale, elle faisait juste une constatation. Oui, ils avaient changé, c'était bien vrai. Mais visiblement, tous les deux avaient évolué dans le bon sens. Quand il lui fit un clin d'oeil, elle fut légèrement déstabilisée. Elle se revit quelques années en arrière, en salle de cours, tirant la langue à Sam à chaque fois qu'il lui faisait un clin d'oeil dans ce genre.

    - Dis, tu veux pas marcher un peu ? Je suis peu à peu en train de mourir d'hypothermie. A moins que tu ne sois pressé !

    La gourde, peut être qu'elle le retenait depuis tout à l'heure et qu'il n'osait pas partir pour la vexer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samuel Parker
APPREND LA DANSE DES CANARDS*
avatar

Nombre de messages : 93
Citation : La pire souffrance est dans la solitude qui l'accompagne.
Date d'inscription : 06/11/2007

Louxor
Song du moment:
Level of Dance:
90/100  (90/100)
Relations:

MessageSujet: Re: << Sweet Morning   Lun 12 Nov - 20:20

C’était bien le souvenir qu’il avait d’elle. Elle avait des relations avec des mecs qui ne duraient pas longtemps, et au fond d’elle, elle rêvait du grand amour, elle attendait qu’un prince charmant vienne l’enlever sur un beau cheval blanc.. Bon peut-être que ce n’était pas vraiment l’image qu’elle se faisait de l’homme de sa vie. Mais May était une grande romantique qui rêvait du grand amour, qui voulait fonder une famille, sa propre famille. Et elle méritait d’avoir tout ce qu’elle désirait. C’était une fille bien, elle méritait tout le bonheur du monde. Et dire, qu’il y a quelques années, lorsqu’ils étaient au lycée et qu’ils ne se quittaient plus, Sam s’était mit dans la tête que leur futur était peut-être commun, et que celui qu’elle attendait, c’était peut-être bien lui.. Il avait beaucoup d’imagination ça c’est sur. Il avait tellement changé depuis le lycée.. Ses rêves n’étaient plus les même qu’à l’époque, en fait, en y réfléchissant bien, il n’avait pas de rêves, c’était triste, mais c’était malheureusement la vérité. Il ne rêvait plus comme autrefois, de fonder une famille, d’aimer et d’être aimé.. Il ne rêvait plus de visiter des tas de pays, de voyager..

« Je suis sûr que ton âme sœur débarquera quand tu ne t’y attendras pas ! »

Lui dit-il sincèrement en souriant avec tout autant de sincérité. Un sourire ne ment jamais, surtout celui de Samy. Tous les deux ils avaient vécus pas mal de choses ensembles, au lycée. Ils avaient pleins de petites anecdotes à raconter, que de bons souvenirs. Ils riaient tout le temps, certains pensaient qu’ils étaient ensembles même s’ils disaient le contraire. A l’époque les gens avaient du mal à comprendre qu’un garçon et une fille pouvaient être bons amis sans qu’il n’y ai plus entre eux.

« Oui on a qu’à marcher un peu.. non, je ne suis pas pressé, et puis, ça fait tellement longtemps qu’on ne s’est pas vu tous les deux, que je n’ai pas envie de partir tout de suite comme un voleur.. j’ai envie de voir un peu plus qui tu es devenu.. »

Oui, qui est May à présent ? Elle n’est plus la jeune ado populaire qu’il avait connu et pourtant elle ne semblait pas vraiment avoir changer. Peut-être parce que dans son cœur il a toujours gardé la même image d’elle. Il la voyait encore avec ses tresses ou ses couettes avec des élastiques fluos, qu’il critiquait souvent à l’époque. Elle portait souvent des jupes, et lorsqu’il y avait du vent, pour embêter May, il ne se gênait pas pour mater, sans discrétion bien sur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
May Peterson
BOUGE LA TETE ASSIS SUR SON FAUTEUIL*
avatar

Nombre de messages : 19
Copyright : Sulky -- Bazzart
In love with : Hu ?!
Citation : Il y a pire que de perdre son chemin, c'est perdre sa raison d'avancer.
Date d'inscription : 06/11/2007

Louxor
Song du moment:
Level of Dance:
75/100  (75/100)
Relations:

MessageSujet: Re: << Sweet Morning   Lun 12 Nov - 20:53

    Et oui, mine de rien, May était une grande romantique. Certes, au lycée ce n'était pas très frappant chez elle. Elle était plutôt du genre à frapper les mecs et à leur hurler dessus... Mais dans le fond, elle avait toujours rêvé de connaitre l'amour avec un grand A, ce qu'elle n'avait jamais connu. Une seule fois dans sa vie elle était sortie avec un mec bien et il s'appelait Samuel Parker. Une fois dans sa vie elle s'était attachée à quelqu'un, au point d'en tomber amoureuse, ce que Sam n'avait jamais sû car elle n'avait jamais dévoilé ses sentiments à personne. En fait, elle n'avait jamais confié de secrets à personne à part à Sam, et quand ses secrets concernaient ce dernier, elle les gardait tout simplement pour elle. Elle aussi s'était imaginée que celui qu'elle attendait c'était peut être lui, mais elle n'y avait jamais vraiment songé, se disant que c'était impossible. Mais inconsciemment...

    Mon âme soeur ? Visiblement elle se chache bien... De toute manière, ce qui devra arriver arrivera.

    Là, elle s'étonnait toute seule. Elle devenait philosophe maintenant ! Quant au fait que son âme soeur allait débarquer, elle en doutait un tout petit peu là. Après toutes les relations qu'elle avait eu, peut être qu'elle avait tout simplement raté son tour, comme on rate un métro.
    Bref, elle était toute dans ses pensées quand elle fut sortie de sa rêverie quand Sam lui répondit qu'il n'était pas pressé. Elle lui adressa alors un énorme sourire, et ferma sa veste avant de lui attraper le bras avant de l'entrainer avec elle. Elle voulait TOUT savoir de ce qu'il était devenu, tout comment lui avait envie de savoir ce qu'elle était devenue. Alors, elle lui proposa un jeu, comme quand ils étaient au lycée.


    Alors...je te pose une question, tu me répond, et tu me posant une question à ton tour. Prêt ? Honneur aux femmes bien sûr...

    Elle lui tira alors la langue, comme au bon vieux temps et lui demanda alors à toute vitesse:

    Quel est l'évènement qui t'as le plus marqué depuis la dernière fois qu'on s'est vu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samuel Parker
APPREND LA DANSE DES CANARDS*
avatar

Nombre de messages : 93
Citation : La pire souffrance est dans la solitude qui l'accompagne.
Date d'inscription : 06/11/2007

Louxor
Song du moment:
Level of Dance:
90/100  (90/100)
Relations:

MessageSujet: Re: << Sweet Morning   Lun 12 Nov - 21:14

Voilà le moment tant redouté par Samuel, le moment des questions, cela ne l’étonnait pas vraiment, il fallait bien en passer par là après tout, c’était normal. Mais lorsqu’il entendit la question de May, son sourire s’effaça soudainement. Il repensa à ses parents, et oui, c’était normal que l’événement qui l’a le plus marqué, c’est la mort de ses parents. Il revit dans un flash, toutes les images qu’il voyait lors de ses cauchemars.. Ses parents pleins de sang, coincés sous des débris qui criaient au secours, qui l’appelaient.. Il entendait encore leurs voix, leurs gémissements de douleurs et de peur.. A ses images les yeux de Samy s’humidifièrent légèrement. Comme quoi c’est vrai, il ne peut pas faire mentir son regard. Bon, il fallait bien qu’il trouve quelque chose à lui dire. Il n’avait aucunement envie de parler de ses parents, il ne voulait pas se plaindre. Il regarda droit devant lui, espérant qu’elle n’avait pas remarqué cette petite absence et ses yeux larmoyants. Que pouvait-il bien dire ?

« Mon entrée à la fac de médecine.. ça à été un gros changement pour moi.. et c’est ce qui m’a permis, dans un certain sens, de grandir.. »

En fait, ça avait surtout été un échappatoire, un moyen de bosser pour ne pas avoir le temps de penser à ses parents. Il se donnait à fond dans ses études, cette école n’était peut-être pas la meilleure école, parce que c’était la moins chère, mais il avait étudié, et il avait passé le même diplôme que tout les autres, et il l’avait réussit avec mention. Il s’était battu pour ses parents, pour qu’ils soient fières de lui, où qu’ils soient. Bon, à son tour de poser une question à la demoiselle.

« Comment avais-tu imaginé ton avenir ? Enfin, je veux dire, il y à un an ou deux, où pensais-tu être aujourd’hui ? »

Quelle question complètement débile.. Il n’avait pas trouvé mieux, en fait, la question que lui avait posé May l’avait troublé. Lorsqu’il pensait à ses parents, cela le déstabilisait, c’était la seule chose qui pouvait le fragiliser mentalement. Qui pouvait le toucher profondément.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
May Peterson
BOUGE LA TETE ASSIS SUR SON FAUTEUIL*
avatar

Nombre de messages : 19
Copyright : Sulky -- Bazzart
In love with : Hu ?!
Citation : Il y a pire que de perdre son chemin, c'est perdre sa raison d'avancer.
Date d'inscription : 06/11/2007

Louxor
Song du moment:
Level of Dance:
75/100  (75/100)
Relations:

MessageSujet: Re: << Sweet Morning   Mer 14 Nov - 20:25

    May regardait ses pieds pendant qu'elle marchait, evitant de marcher sur les fissures dans le sol. Quoi ? Jamais il ne vous est arrivé de vous amuser à marcher dans la rue, tout en évitant de poser le pied sur le bord d'une plaque d'égouts ou bien de marcher seulement sur les bandes blanches du passage piéton ? C'était exactement ce qu'était en train de faire May, en attendant que Sam réponde. Voyant qu'il mettait du temps, elle releva les yeux vers lui d'un air intrigué, et voyant qu'il avait l'air déboussolé et malheureux, elle hésita à lui demander ce qu'il avait. Ce fut en voyant qu'il avait presque les larmes aux yeux qu'elle lui demanda inquiète:

    -Sam ?

    Voyant qu'il donnait une réponse qui n'avait rien à voir avec la tête qu'il faisait, May fronca les sourcils. Que pouvait il bien lui cacher ? Visiblement, quelque chose de grave s'était passé, et May n'était pas au courant. Elle se frotta les bras pour se réchauffer, avant de dire:

    -Qu'est-ce que tu me caches ? Tu me connais, je ne suis pas née de la dernière pluie tu sais...

    Peut être allait elle faire ressurgir un douloureux souvenir, elle n'en savait rien. Elle voulait juste savoir ce qui mettait Sam dans cet état, et ce qu'elle pouvait faire pour le réconforter. Maintenant qu'elle l'avait retrouvé, elle ne comptait pas le lâcher de sitôt. Pas qu'elle voulait s'incruster dans sa vie, non. Elle voulait juste que Sam lui confie ses doutes et ses moments de tristesse, pour l'aider un peu.

    Puis, il lui posa une question. Sa question n'était pas débile au contraire. Comment May s'était imaginée il y a un an ou deux ? Ce n'était pas vraiment fabuleux...


    -Et bien... Je m'imaginais seule, et sans travail car je n'avais pas bossé pendant toute ma scolarité. En fait, je m'imaginais plutôt comme une prostituée, un truc dans ce genre là quoi...

    En effet, après le lycée, ce fut une periode assez triste pour May. Sam était parti, et elle, elle s'était retrouvée seule avec sa maudite famille. Elle avait alors fait une espèce de dépression, si on pouvait appeler ça comme ça, et s'était renfermée dans sa carapace, ne laissant personne l'approcher. Elle s'était alors réfugiée dans le travail et l'envie de réussir, vous connaissez la suite... Elle a passé des examens, et elle se retrouve à Dubaï.

    Et je me rend compte que j'avais en partie raison, je suis seule. Pas de famille qui prend des nouvelles de moi, pas d'amis, pas d'attaches, que des inconnus. Mais j'ai plutôt bien réussi ma vie professionnelle. Que demander de plus ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samuel Parker
APPREND LA DANSE DES CANARDS*
avatar

Nombre de messages : 93
Citation : La pire souffrance est dans la solitude qui l'accompagne.
Date d'inscription : 06/11/2007

Louxor
Song du moment:
Level of Dance:
90/100  (90/100)
Relations:

MessageSujet: Re: << Sweet Morning   Mer 14 Nov - 21:01

Comme toujours May avait le don pour sentir ce que ressentait Sam, il pouvait parfois bien caché ses sentiments, en fait cela dépendait de la personne avec qui il était. Si cette personne ne faisait pas attention à lui ou au contraire cette personne, comme May, n’avait pas besoin qu’il parle pour savoir si ça allait ou pas. Quand ils étaient au lycée c’était déjà comme ça. Ils n’avaient pas besoin de se parler pour savoir ce que l’autre ressentait. Ils ne pouvaient pas se mentir car l’autre savait toujours quand l’un d’eux mentait.
Il se disait qu’il n’avait pas le droit de se plaindre, des drames arrivent tout les jours, il n’est pas le seul à souffrir à cause de ces horribles attentats. Alors il fallait qu’il arrête un peu de pleurer. C’était plus un gamin maintenant, il était adulte, il ne fallait pas qu’il craque comme ça. Macho ? non, à peine. Il n’aimait pas se plaindre, il détestait se sentir faible face à ses sentiments. Ne pas pouvoir leur faire face.


« Je n’ai pas envie de t’ennuyer avec mes histoires, je n’ai pas envie de gâcher nos retrouvailles pour mes vieux problèmes.. »

Il était content de la retrouver, et ce sentiment semblait réciproque alors il ne voulait pas tout gâcher en disant ce qu’il ressentait, cette tristesse qui était en lui depuis plusieurs années maintenant. Il n’avait pas encore fait son deuil, il n’y parvenait pas. Il n’était pas si fort qu’il en avait l’air. Il écouta la réponse de son amie, essayant de chasser ses mauvaises pensées de sa tête.

« Toi ? Prostituée ? Comment t’as pu penser à ça ? Moi je t’imaginais plutôt en strip-teaseuse ! ah.. mais ça c’était un fantasme.. »

Il sourit légèrement en regardant May, il essayait, comme à chaque fois que ça n’allait pas, de faire un peu d’humour. Sammy savait bien qu’entre May et sa famille ce n’était pas toujours rose, déjà à l’époque. Mais lui, s’il avait encore sa famille, il ferait tout pour s’en rapprocher, et il ferait des efforts pour que tout ce passe bien. Jamais il n’avait pensé pouvoir perdre ses parents si tôt alors il pensait ne pas en avoir assez profité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
May Peterson
BOUGE LA TETE ASSIS SUR SON FAUTEUIL*
avatar

Nombre de messages : 19
Copyright : Sulky -- Bazzart
In love with : Hu ?!
Citation : Il y a pire que de perdre son chemin, c'est perdre sa raison d'avancer.
Date d'inscription : 06/11/2007

Louxor
Song du moment:
Level of Dance:
75/100  (75/100)
Relations:

MessageSujet: Re: << Sweet Morning   Dim 18 Nov - 15:31

    May s'inquiétait vraiment pour Sam. Visblement il n'avait pas envie de lui parler de ce qui le chagrinait à se point, et elle n'allait pas le harceler avec. Mais il faudrait bien qu'il lui en parle à un moment donné, car elle n'allait pas le laisser s'en tirer comme ça. Elle était vraiment loin d'imaginer ce qui était arrivé à ses parents, et elle ne pensait pas vraiment aux attentats du 11 septembre. A ce moment là, elle était à Londres, dans son appartement à se morfondre à cause de sa vie qui n'allait pas comme elle le souhaitait.

    FLASHBACK *

    May était sur son canapé, les jambes en tailleur avec son chien roulé en boule à côté d'elle. Elle zappait toutes les chaines quand elle tomba sur les infos. Elle posa la télécommande sur elle, et regarda avec horreur ce qui était diffusé à l'écran.

    "Aujourd'hui, drame à New YorK. Deux avions ont fonçé dans les deux tours et ont provoqué un nombre considérable de morts. La panique et la stupéfaction à fait place dans toute la ville, et nous pouvons regarder une vidéo prise par un passant courageux."

    May regardait horrifiée l'avion rentrer dans la tour. Les gens paniquaient... Elle repensa alors à tous ses amis du lycée qui étaient partis étudier à New York, et sa gorge se serra. Elle repensa alors à Sam, puis la voix de la journaliste la fit sursauter.

    "Le président Georges Bush à réagi de manière..."

    May coupa le son de la télé, et se jetta sur le téléphone, ce qui fit surauter Millington, sa petite chienne. Elle composa le numéro de Sam...

    "Désolé mais le numéro que vous demandez n'est plus attribué à..."

    Elle raccrocha, poussant un cri de rage. Evidemment, il avait changé de numéro. Elle n'avait aucun moyen de le joindre, elle n'avait plus qu'a attendre...


    FIN DU FLASHBACK *

    -Sam... tu ne gâches rien du tout, je te jure ! Tu es la personne qui compte le plus pour moi sur terre avec mon foutu chien. Si tu veux en parler, dis le moi. Mais si tu préfères attendre avant de te confier, j'attendrai.

    Elle lui adressa alors un léger sourire, et posa sa main sur son épaule comme pour le réconforter. Elle n'aimait pas le voir comme ça, c'était comme si elle souffrait un peu avec lui.
    Il lui avoua alors qu'il ne la voyait pas prostituée, ce qui lui arracha un autre sourire. Mais quand il ajouta qu'il la voyait plus en stip-teaseuse, elle lui tappa l'épaule -sans pour autant lui faire mal- et s'exclama quand même amusée:


    Espèce de salaud ! Tu n'as pas honte ?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samuel Parker
APPREND LA DANSE DES CANARDS*
avatar

Nombre de messages : 93
Citation : La pire souffrance est dans la solitude qui l'accompagne.
Date d'inscription : 06/11/2007

Louxor
Song du moment:
Level of Dance:
90/100  (90/100)
Relations:

MessageSujet: Re: << Sweet Morning   Dim 18 Nov - 15:47

Tout le monde avait vécu la souffrance du 11 Septembre grâce à la télé, la plupart des gens du monde entier avec vu en direct l’avion foncer sur la deuxième tour.. Des centaines de personnes avaient perdu quelqu’un de leur famille ou bien des amis. Ca avait été dur pour tout le monde, ce jour restera à jamais gravé dans de nombreuses mémoires. Sammy n’en parle jamais comme s’il pensait qu’il réussirait à tout oublier, mais une telle chose ne peut pas s’oublier de cette façon. Sinon ce serait bien trop facile. La jeune femme lui dit que s’il voulait se confier il ne cacherait rien, mais que s’il voulait vraiment attendre, elle attendrait aussi. Il la connaissait, elle ne le lâcherait pas tant qu’il n’aurait rien dit. Il resta silencieux quelques secondes, des secondes durant lesquelles la demoiselle le traita –en rigolant bien sûr- de salaud, en lui demanda s’il n’avait pas honte.

« J’adore t’embêter ! »

Il lui sourit légèrement, et oui, le jeune homme déjà à l’époque passait son temps à embêter la demoiselle, mais elle, elle faisait pareil avec lui. C’était une façon pour eux de se montrer l’affection qu’ils avaient l’un pour l’autre. Ils étaient vraiment proches, ils se comprenaient sans même avoir besoin de parler, tout le monde rêve d’avoir de telles relations, mais malheureusement ce n’est pas le cas de tout ceux qui le voudrait.
Sam baissa ensuite légèrement la tête, il devait lui parler, de toutes façon, il devrait le faire un jour, et il ne voulait pas l’annoncer un jour ou la jeune femme lui demanderait des nouvelles de ses parents, il ne voulait pas qu’elle ai l’impression de faire une grosse gaffe car elle se sentirait coupable et ça il ne le souhaitait pas. Il préférait le lui annoncer comme ça.. Mais il avait peur que cela gâche tout dans leurs retrouvailles. Et il avait aussi peur de craquer devant elle. Il détestait craquer devant quelqu’un, montrer sa faiblesse. Quand il avait besoin de pleurer, il le faisait seulement lorsqu’il était seul et que personne ne pouvait le voir. Dans ses souvenirs, à l’époque ou tous les deux étaient toujours ensembles, on disait que Sam était un peu indestructible, que rien ne pouvait l’atteindre. Comme quoi il a bien changé aujourd’hui.


« J’ai perdu mes parents il y a quelques années.. Ils sont morts tous les deux et.. aujourd’hui j’arrive toujours pas à accepter leur mort.. »

Il n’avait pas fait le deuil malgré les années qui étaient passé. Il n’y arrivait pas, il aurait du mourir avec eux, il y repense sans arrêt, c’est très difficile à vivre pour lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
May Peterson
BOUGE LA TETE ASSIS SUR SON FAUTEUIL*
avatar

Nombre de messages : 19
Copyright : Sulky -- Bazzart
In love with : Hu ?!
Citation : Il y a pire que de perdre son chemin, c'est perdre sa raison d'avancer.
Date d'inscription : 06/11/2007

Louxor
Song du moment:
Level of Dance:
75/100  (75/100)
Relations:

MessageSujet: Re: << Sweet Morning   Dim 18 Nov - 16:24

    "J'adore t'embêter !" Quand Sam lui dit ça, May éclata de rire. Elle savait qu'il adorait passer son temps à l'embêter. Quand il étaient plus jeunes déjà, il passaient leur temps à se pousser, se donner des tapes amicales, s'insulter gentiement et à se faire de petites farces. May se souvenait d'ailleurs du jour où Sam avait eu la merveilleuse idée de déposer une éponge imbibée d'eau sur la chaise où May devait s'assoir. La jeune femme était alors entrée en cours, toute contente et au moment de s'assoir, on put entendre un "Pffouit" venant de la chaise de May, paralysée. Ses fesses étaient trempées, et elle chercha Sam du regard. Ce dernier s'empêchait tant bien que mal de sourire... May lui hurla tout ce qu'elle savait comme insultes et lui balanca l'éponge à la figure. Ils se firent tous deux virer de cours...Sam les cheveux trempés, et May les fesses tout aussi mouillées.

    - Oh, je sais que tu adores m'embêter ! Je ne sais pas comment tu as fait pour te passer de moi toutes ces années... Personne à qui faire des blagues, ça a pas dû être bien marrant !

    Elle constata alors que Sam venait de baisser la tête. Avait elle dit quelque chose de mal ? Elle se repassa mentalement ses paroles, et se demanda alors ce qu'elle avait pû dire. Elle regarda Sam, sans rien dire pendant un moment, attendant qu'il prenne la parole. Elle croisa son regard, et comprit que que quelque chose n'allait pas du tout. Elle s'attendait alors au pire. Elle regarda alors ses chaussures, tout en continuant de marcher et quand Sam lui avoua que ses parents étaient morts, et qu'en plus il n'arrivait pas à accepter leur mort, elle s'arrêta subitement de marcher. Aucuns mots rassurants ne lui venaient à l'esprit. Que pouvait elle dire à ça ? Qu'il allait s'y faire ? Elle savait bien que non. Sans un mot, elle se mit façe à lui et le prit dans ses bras. Pas comme la fois où elle l'avait revu, plutôt doucement cette fois. Elle ne l'ettouffait pas, elle voulait juste lui montrer qu'elle était là. Elle se recula un peu et lui fit un bisou sur la joue, avant de dire doucement:

    Maintenant je suis là. Je sais bien que c'est pas grand chose, mais en tout cas je serais toujours là quand ça n'ira pas.

    Après avoir dit ça, elle le reprit dans ses bras, ne sachant pas quoi dire d'autre... Elle n'était pas vraiment douée pour rassurer les gens, mais au moins elle leur montrait qu'elle était là.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samuel Parker
APPREND LA DANSE DES CANARDS*
avatar

Nombre de messages : 93
Citation : La pire souffrance est dans la solitude qui l'accompagne.
Date d'inscription : 06/11/2007

Louxor
Song du moment:
Level of Dance:
90/100  (90/100)
Relations:

MessageSujet: Re: << Sweet Morning   Dim 18 Nov - 16:46

Sammy se rappelait bien de l’histoire de l’éponge, ce n’était d’ailleurs pas la seule fois qu’ils avaient tous les deux étaient virés du cours. Il y avait aussi la fois ou May s’était amusé à écrire des lettres d’amour à une fille qu’elle signait « Sam » pour que la demoiselle en question pense que c’était lui qui lui envoyait ces lettres. Un jour la fille en question s’assit à coté de lui en cours et lui avoua que elle aussi elle l’aimait bien, et qu’il n’avait pas à avoir peur d’aimer les filles et non les hommes comme avant, là ce fut le mot de trop, il attrapa la lettre que la fille tenait en main et reconnu immédiatement l’écriture de May, il se tourna vers elle avec le regard noir et la traita de diverses choses qu’on ne peut pas citer tellement c’était mal poli, mais pas méchant non plus. Cette fois-ci aussi le profs les avaient virés du cours. Il y avait aussi la fois où Sammy avait mit de la craie sur la chaise de la demoiselle, elle avait un magnifique pantalon blanc qui après, virait plutôt vers le bleu^^ . Leurs vacheries n’étaient pas méchantes. C’étaient leur moyen de se dire qu’ils s’ennuieraient si l’autre n’était pas là.

Après que la jeune femme l’ai prit dans ses bras en lui disant qu’elle serait toujours là pour lui quand ça n’irait pas, Sammy se sentit un peu mieux, comme s’il avait trouvé la personne qui lui avait manqué toutes ses années, la seule personnes, qui, rien qu’en étant là, arrivait à le rassurer, à lui faire du bien. Elle le reprit dans ses bras. Il la serra tendrement contre lui et déposa un doux baiser sur son front.


« Merci.. je sais que je peux compter sur toi.. tu es toujours ma meilleure amie.. la seule à qui je peux tout dire.. je sais vraiment pas comment j’ai pu faire sans toi jusqu’à aujourd’hui.. »

C’est vrai, comment avait-il pu vivre sans elle ? Bonne question, il n’arrivait pas à y répondre. En fait, avec le temps il s’était fait à son absence. Mais maintenant qu’il la retrouvait, il avait l’impression d’avoir manqué tellement de choses avec elle. Il a l’impression que sa vie n’était pas celle qu’il aurait du avoir.. S’il était resté avec elle ? Comment serait-il aujourd’hui ?..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
May Peterson
BOUGE LA TETE ASSIS SUR SON FAUTEUIL*
avatar

Nombre de messages : 19
Copyright : Sulky -- Bazzart
In love with : Hu ?!
Citation : Il y a pire que de perdre son chemin, c'est perdre sa raison d'avancer.
Date d'inscription : 06/11/2007

Louxor
Song du moment:
Level of Dance:
75/100  (75/100)
Relations:

MessageSujet: Re: << Sweet Morning   Dim 18 Nov - 17:07

    L'histoire des lettres d'amour, c'était sûrement la blague dont May était la plus fière. Longuement, elle avait pensé à un stratagème pour se venger de tout ce que lui faisait subir Sam à elle, pauvre inocente qu'elle était. L'idée de la lettre lui était venue comme une illumination, et elle avait été grandement inspirée sur ce coup là. Elle avait choisi la fille la plus garçe du lycée, et cerise confite sur le gâteau, elle avait fait croire que son Sammy était plus attiré par les hommes. Souvent, il lui arrivait de rire sans que Sam ne comprenne pourquoi, et May reprennait son serieux aussitôt. Néamoins, Sam ne mit pas longtemps à découvrir ce que May avait fait, et c'était la première fois qu'elle avait vu Sam se mettre aussi en colère contre elle. D'ailleurs, il se vengea en sabotant son pantalon... Elle était restée tellement sans voix après avoir remarqué l'état de son pantalon, que Sam lui même avait dû être surpris qu'elle ne l'ait pas tué sur plaçe. Mais ils s'adoraient depuis toujours, et jamais ils ne s'étaient disputés, même si il leur arrivait fréquemment de s'insulter pour des broutilles...

    Mais actuellement, ni Sam, ni May n'avaient la tête à se faire des farçes. L'heure n'était pas à la rigolade, au contraire. May espérait vraiment pouvoir faire quelque chose pour Sam, car elle détestait être impuissante et assister au désaroi de son ami. Quand il déposa un baiser sur son front, elle ferma un instant les yeux et les réouvrit.


    - Je suis contente que tu saches que tu pourras toujours compter sur moi ! Si ça peut te rassurer, moi aussi je me demande comment j'ai pû me débrouiller sans toi.

    Elle aussi, avait l'impression qu'en fait elle s'était habituée en son absence. Elle avait toujours souffert au fond d'elle, mais elle avait apprit à vivre avec ce sentiment. Mais jamais elle n'avait oublié Sam. Tous les jours elle pensait à lui quand elle n'était pas bourrée, et elle regrettait chaque jours de ne pas être avec lui. Souvent, il lui était arrivé de fixer son portable, espérant qu'il l'appelle, tout en sachant qu'il n'avait pas son numéro de téléphone.

    -Ce que je suis bête de me mettre dans un état pareil !

    Une larme venait de couler sur la joue de May. Allez savoir pourquoi, tous ses mauvais souvenirs avaient refait surface. Elle essuya avec sa manche le coin de son oeil, et renifla d'un air tout à fait mignon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samuel Parker
APPREND LA DANSE DES CANARDS*
avatar

Nombre de messages : 93
Citation : La pire souffrance est dans la solitude qui l'accompagne.
Date d'inscription : 06/11/2007

Louxor
Song du moment:
Level of Dance:
90/100  (90/100)
Relations:

MessageSujet: Re: << Sweet Morning   Dim 18 Nov - 17:20

« Ca me rassure.. »

Sammy vit bien la petite larme qui avait perlé sur la joue de la jeune femme. Ses beaux petits yeux brillaient légèrement.

« Hey, j’espère que ce n’est pas moi qui te fais pleurer ?.. »

Le jeune homme n’avait jamais aimé voir pleurer la demoiselle. A l’époque du lycée, lorsqu’elle sortait avec un mec et qu’ils se séparaient, elle était triste ce qui était normal, et elle pleurait, sam était toujours là pour elle, il la prenait dans ses bras et lui disait des mots doux pour la consoler. Lui n’avait jamais osé pleurer devant elle avant aujourd’hui, et à l’époque elle lui répétait sans cesse qu’il fallait qu’il arrête de jouer les gros dur, que lui aussi avait le droits de montrer ses sentiments. Aujourd’hui ses conseils pourraient être encore d’actualité. Il est comme avant, c’est un mec dont on peut penser qu’il ne ressent rien, il est très mystérieux. Il garde toujours tout pour lui jusqu’à ce qu’il craque.

Sam mit l’une de ses mains sous le menton de May pour lui relever le visage afin que son regard puisse se plonger dans le sien. Ce qu’ils avaient vécus au lycée avait était très fort, ils avaient certainement autant conscience l’un que l’autre. Ils étaient toujours fourrés ensembles. Ils ne pouvaient pas rester chacun de leur coté, ils passaient leurs week-end ensembles, à par quand May avait un copain, elle allait plutôt avec lui, et c’était valable aussi pour Sam, quand il avait une copine, il passait du temps avec elle plus qu’avec May, et le jeune homme ne pouvait pas s’empêcher de ressentir de la jalousie lorsqu’il voyait May avec un autre garçon même s’il ne disait rien. Ils étaient amis, il se disait que c’était certainement mieux comme ça, qu’il ne fallait pas gâcher une si belle amitié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
May Peterson
BOUGE LA TETE ASSIS SUR SON FAUTEUIL*
avatar

Nombre de messages : 19
Copyright : Sulky -- Bazzart
In love with : Hu ?!
Citation : Il y a pire que de perdre son chemin, c'est perdre sa raison d'avancer.
Date d'inscription : 06/11/2007

Louxor
Song du moment:
Level of Dance:
75/100  (75/100)
Relations:

MessageSujet: Re: << Sweet Morning   Dim 18 Nov - 17:53

    Quand Sam lui demanda si c'était lui qui la faisait pleurer, elle fit "Non" de la tête. Jamais elle n'avait pleuré à cause de Sam. C'était bien la seule personne à qui elle pouvait se confier, et jamais il ne l'avait fait pleurer. Il était bien trop...gentil et attentionné pour qu'elle puisse un jour pleurer par sa faute. D'ailleurs, si on réfléchissait bien, May n'avait jamais pleuré devant quelqu'un d'autre que lui. A chaque fois qu'elle était au plus bas, elle partait de chez elle et allait toquer chez Sam et elle pleurait dans ses bras. Mais quand même, elle n'était pas du genre pleurnicharde. Une fois par an environ...Maintenant qu'elle y songeait, les parents de ce dernier étaient adorables avec elle. Ils auraient pû demander à Sam de ne pas la fréquenter, mais au contraire.
    De son côté, Sam n'avait jamais montré un signe de faiblesse devant elle. Jamais elle n'avait eu à le consoler car il ne s'était jamais vraiment plaint devant May à part des filles qu'il ne comprenait pas toujours et de ses mauvaises notes quand il en avait. Elle s'en voulait un peu d'avoir toujours eu besoin de l'aide de Sam, alors qu'elle, elle ne l'aidait pas vraiment.


    - Jamais tu ne réussira à me faire pleurer, j'en suis sûre !

    Elle s'essuya une nouvelle fois le coin des yeux pour s'assurer qu'aucune larme ne menaçait de couler de nouveau, quand Sam lui prit délicatement le menton. Ce fut comme si une force magnétique la forçait à le regarder dans les yeux. Pendant quelques secondes, ils restèrent ainsi à s'observer. Elle se mit alors à regretter tout le temps perdu avec lui. Ils avaient passé ces dernières années l'un sans l'autre, sans vraiment se recherché. Chacun avait fait sa vie de son côté, et ils venaient de se retrouver par hasard dans la même ville...
    May fit alors un pas vers Sam, l'air déterminé et approcha ses lèvres des siennes. Elle déposa un doux baiser sur ses lèvres, et quand elle se rendit compte de ce qu'elle venait de faire, elle se recula d'un air horrifié.


    - Merde... Enfin...mince. Je suis désolée. Je dois y aller.

    Bon d'accord, c'était un mensonge. Mais qu'est ce qu'elle pouvait dire ? Elle venait d'embrasser Sam bon sang ! Elle ne savait pas du tout ce qui lui avait prit. Ils étaient amis quand même...enfin...
    Elle ne laissa pas le temps à Sam de dire quoi que ce soit, qu'elle lui tourna le dos et se mit à marcher d'un pas assez rapide, sans trop savoir où elle allait vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Samuel Parker
APPREND LA DANSE DES CANARDS*
avatar

Nombre de messages : 93
Citation : La pire souffrance est dans la solitude qui l'accompagne.
Date d'inscription : 06/11/2007

Louxor
Song du moment:
Level of Dance:
90/100  (90/100)
Relations:

MessageSujet: Re: << Sweet Morning   Dim 18 Nov - 18:10

Il voulait la croire, mais même si c'était un mec bien, gentil, il la ferait certainement pleurer un jour, lui aussi avait des défauts et parfois pouvait faire quelque chose de mal ou bien dire quelque chose de mal sans le vouloir.

"Je l'espère.."

Lui dit-il alors. La jeune femme était toujours aussi belle, elle avait toujours le même parfum si agréable à respirer qu'il connaissait par cœur. Il se demandait vraiment comment il avait durant ces années pour vivre sans elle. Peut-être que s'il refusait d'aimer les femmes, que s'il était toujours célibataire, ce n'était pas vraiment par peur de donner de l'amour à cause de ce qu'il s'est passé avec ses parents, peut-être que s'il ne voulait de personne c'était parce que la seule femme qu'il voulait aimer était loin de lui, cette femme c'était May, bien sûr après elle il avait eu d'autres petites amis, mais il ne les avaient pas aimés comme il avait aimé May, en fait, il ne pensait pas qu'à l'âge qu'il avait à l'époque, il pouvait aimer sincèrement quelqu'un, avec elle, il avait connu l'amour, le vrai.. Là, la jeune femme s’approcha de lui, avant qu’il n’ai eu le temps de le faire lui-même, il était attiré vers elle comme un aimant. May déposa ses lèvres sucrées sur les siennes, lui donnant un court baiser avant de reculer en réalisant ce qu’elle venait de faire. Elle prononça quelques mots puis se retourna en partant. Sammy resta comme pétrifié, il ne s’attendait vraiment pas à que ce soit elle qui l’embrasse.

Au fond d’elle regrettait-elle vraiment ce qu’elle venait de faire, regrettait-elle de l’avoir embrasser ?.. Sam n’avait rien ressentit de tel depuis des années, depuis leur dernier baiser.. un sentiment de bien-être comme si autour de lui rien n’avait d’importance à part May.. Il courut légèrement pour rattraper la jeune femme par la main.


« Attend.. »

Il la fit se retourner doucement et plongea une nouvelle fois son regard dans le sien. Il y avait la même petite lueur dans les yeux de May que dans ceux de Sammy. Le jeune homme approcha doucement son visage de celui de la demoiselle, il déposa ses lèvres sur les siennes et l’embrassa avec tendresse et amour, comme il le faisait lorsqu’ils étaient encore ensembles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
May Peterson
BOUGE LA TETE ASSIS SUR SON FAUTEUIL*
avatar

Nombre de messages : 19
Copyright : Sulky -- Bazzart
In love with : Hu ?!
Citation : Il y a pire que de perdre son chemin, c'est perdre sa raison d'avancer.
Date d'inscription : 06/11/2007

Louxor
Song du moment:
Level of Dance:
75/100  (75/100)
Relations:

MessageSujet: Re: << Sweet Morning   Dim 18 Nov - 18:31

    Malgrès ce que Sam pensait, May de son côté était persuadée qu'elle ne pleurerait jamais à cause de Sam. Peut être se trompait elle, mais en tout cas, elle ne pensait pas une seule seconde pouvoir être triste à cause lui.

    Alors qu'elle prenait ses jambes à son cou pour partir après le baiser avec Sam, elle songeait à ce qu'elle ressentait. Elle était totalement perdue. Elle considérait Sam comme un frère, comme son meilleur ami, mais au fond, elle savait qu'il y avait bien plus. Pendant toutes ces années elle avait eu des relations avec des hommes qu'elle n'aimait pas, elle jamais il ne lui était venu à l'esprit de se demander pourquoi elle ne les aimait pas. Jamais elle n'avait songé qu'en fait, celui qu'elle aimait c'était Sam, et que c'était pour ça qu'elle n'arrivait pas à aimer quelqu'un d'autre. Toutes ces années son coeur avait été pris par la même personne, et elle ne s'en était jamais rendu compte.
    Elle se demandait aussi si ses sentiments étaient réciproques. Sam était il lui aussi amoureux d'elle ? Elle avait du mal à y croire, tout simplement car ça aurait été trop...beau ? Pour être vrai.

    Elle sentit alors la main de Sam sur son bras, et se rendit compte qu'il l'avait rattrapé. Décidément, elle se mettrait au jogging le lendemain matin. Elle allait lui sortir une explication bidon du style "Je ne sais pas ce qui m'a pris, je regrette sincèrement..." mais ce n'était pas ce qu'elle pensait au fond d'elle. Peut être allait elle enfin connaitre les sentiments de Sam. Même si il lui disait qu'il ne ressentait rien, au moins elle serait fixée. Dans son regard on pouvait lire une légère panique, sûrement car les évènements la dépassaient. Elle était habituée à avoir le contrôle de la situation, et là elle lui échappait complêtement. Son regard plongea de nouveau dans celui de Sam, et en quelques secondes elle sentit de nouveau les lèvres du jeune homme contre les siennes. Elle ne prit pas la peine de rompre le baiser, au contraire. Elle passa ses bras autour du cou de Sam, les lèvres toujours collées contre les siennes et prolongea ce baiser tant attendu, sans qu'elle ne s'en soit jamais rendu compte. Jamais elle ne s'était sentie aussi légère qu'en cet instant précis.


    ...

    Le baiser prit alors fin, et May resta sans voix, ne sachant pas quoi dire. Elle avait l'air perdue, mais quand ses yeux croisèrent ceux de Sam, elle ne put s'empêcher de sourire... Elle ne savait pas où ils allaient comme ça, mais elle était maintenant certaine d'une chose, c'était lui qu'elle voulait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: << Sweet Morning   

Revenir en haut Aller en bas
 
<< Sweet Morning
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Identifiez le sweet spot
» Sweet home, AA, sauvé par Lapassade (Juillet 2009)
» Mai 2009 ( Sweet Iniesta)
» (Dept 71) Typique de la Borie, TF PP, sauvé par la soeur de SWEET (Janvier 2009)
» Sweet Paradise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
J'adore regarder danser les gens... :: DUBAÏ NORD* :: Banyan Tree-
Sauter vers: